Axe Sud - Ecole supérieur d'arts Graphiques et de Communication visuelle à Marseille et Toulouse

Se former toujours plus !

Après un MID (Master of International Design) en 2013 à Axe Sud, Adrien Pons a intégré l’agence Team Créatif à Paris. Un premier emploi riche, formateur qui le pousse vers de nouveaux horizons : web et international !

Quel a été ton premier poste à la fin de ton Master ?

Adrien Pons : Consumer Brand Expert chez Team Créatif (http://www.team-creatif.com/). Une agence parisienne, experte dans le packaging et extrêmement attachante par ses choix éthiques. Pour exemple, sa fondatrice Sylvia Vitale Rotta refuse certains clients (alcool, cigarette), une manière d’affirmer ses convictions. Aujourd’hui, l’agence a des clients dans le monde entier avec des bureaux à Sao Paolo (Brésil), à Charlotte (Caroline du Nord, USA) et Jakarta (Indonésie). Comme elle le dit elle-même, elle fait vivre le “Star System®“ sur tous les continents !

 

Et aujourd’hui, que fais-tu ?

Adrien Pons : aujourd’hui, je travaille en free lance : branding packaging, web design, identité visuelle. J’ai de nombreux savoir-faire qui me permettent de proposer mes services à différentes agences de communication.

 

Comment se passe une journée type en tant que free lance ?

Adrien Pons : Généralement, je travaille au sein des agences. C’est beaucoup plus productif : les équipes projet sont là pour répondre à toute question technique, stratégique. C’est aussi un excellent moyen de multiplier ses contacts, de connaître de nouvelles personnes, d’échanger les expériences. C’est aussi être sûr qu’on pense à vous pour de nouveaux budgets !

Est-ce difficile d’en vivre ?

Adrien Pons : D’une certaine manière, c’est un combat quotidien même si deux semaines de travail suffisent à m’assurer un salaire très correct ! Les demandes des agences ou des clients sont assez paradoxales : être un expert d’un domaine et simultanément être polyvalent, multi-techniques, multi-supports, multi-médias… Toute la difficulté de ce job est de savoir se positionner. Personnellement, on m’a souvent “reproché“ d’être trop généraliste malgré des expériences assez marquées en packaging et en web.

Et aujourd’hui, quel choix fais-tu face à ce paradoxe ?


Adrien Pons : Récemment, j’ai passé un entretien chez Publicis avec un poids lourd du web advertising, Kurt Novack. Il m’a posé deux questions : Parles-tu anglais ? Es-tu célibataire ? J’ai dit oui aux deux questions et il m’a conseillé de “me casser de France“. Une idée que je partage totalement. Aujourd’hui, je prépare le concours d’entrée à l’école Hyper Island C’est la référence internationale en matière de digital. L’école a plusieurs antennes dont une en Suède. Cela me permettrait d’acquérir une vraie expertise en web et de pouvoir postuler dans les grandes agences internationales. Dans ce contexte, je vais partir quelques mois à Londres, peaufiner mon anglais !

 

Ce que tu aimes le plus dans ton boulot ?

Adrien Pons : Pouvoir s’exprimer ! Réaliser des projets avec la satfisfaction de les voir aboutir. 

 

Ce que tu aimes le moins ?

Adrien Pons : Les retours clients… avec des annotations comme “Ma fille préfère le rose !“ Genre de dossiers qui peuvent compter plus de 100 aller-retours…

 

Ton projet préféré ?

Adrien Pons : Les antiquaires du Cognac, Un projet réalisé au sein de l’agence Polette, artisan du digital, avec pour mission, la création d’un site internet, luxe, centré sur l’expérience utilisateur. Une alchimie passionnante à créer entre l’artistique, le luxe et les émotions du connaisseur…

 

Axe Sud… en trois Mots ?

Adrien Pons : Formateur parce qu’on apprend à ne pas avoir peur de travailler ! Formateur car les enseignants, directeurs expriment clairement leurs opinions. Ils n’ont pas leur langue dans leur poche et c’est un excellent moyen de se préparer aux critiques. Dans notre métier, il faut être préparé à la confrontation, apprendre à défendre ou à reprendre nos travaux suivant les avis des clients.

 

Axe Sud… en trois métiers ?

Adrien Pons : Designer print, Web designer et illustrateur.

 

Axe Sud… en trois matières ?

Adrien Pons : Dessin, design et publicité… Tout ce qui touche la communication en général. Ce sont aussi les plus belles années de ma vie. Une matière qui nous forge pour l’avenir !

 

Etudier à Marseille, est-ce un bon plan ?

Adrien Pons : Très sympa… et avec le soleil. Un peu plus sympa que la pluie parisienne… ou le futur “fog“ de Londres !

 

Peux-tu nous citer quelques-uns de tes univers de prédilection ?

Adrien Pons : Généralement, le site des awwwards qui recense les talents et tendances dans l’univers du web Design, sur la plateforme sociale Behance…

Aujourd’hui, je suis aussi un artiste Alex Trochut, un très grand typographe qui a travaillé pour Nike et dont le grand père fut l’inventeur de la typographie modulaire.

 

En savoir plus sur la typographie modulaire