Axe Sud - Ecole supérieur d'arts Graphiques et de Communication visuelle à Marseille et Toulouse

Actualités

“Le LABO »lauréat !

Créatif et agile, c’est par ces qualités qu’Arnaud Viac, diplômé d’Axe Sud Toulouse a déployé ses talents au fil du temps. D’abord salarié, il a ensuite fondé son agence, puis co-créer “Le Labo“, structure associant emarketing et communication digitale. Récompensé en octobre 2017 par les Trophées de la com Sud-Ouest, Le Labo dévoile une nouvelle forme d’agences, indépendantes, à fortes expertises et géométrie variable.

Comment se sont déroulés tes premiers pas dans le monde professionnel ?

Arnaud Viac. : Après l’obtention de mon diplôme en 2007, j’avais décidé de prendre de belles vacances d’été et de profiter des plages de Biarritz… C’est précisément, là, sur une plage hors des sentiers battus que j’ai croisé un enseignant d'Axe Sud Toulouse, Directeur Artistique. Il m’a donné les coordonnées d’une agence spécialisée dans les sports de glisse  qui cherchait un graphiste pour travailler au sein de son service marketing. En décembre, j’étais embauché. Les vacancces d'été se sont terminées plus vite que prévu !

 

Comment et pourquoi avoir développé le Labo ?

A.V. : Après 6 années de graphisme dans l’agence, j’ai créé, avec un associé développeur, Redbox communication, une société spécialisée dans la création de sites internet et la communication visuelle. Installés au cœur de la technopole Izarbel à Bidart, nous avons réalisé de multiples interventions pour la CCI et les différentes entreprises du site. Le Labo est né de ces rencontres, plus précisément de la nécessité de coordonner différents corps de métiers comme le marketing, la conception de sites, la réalisation de vidéos… Travailler ensemble sous la même enseigne était devenu une évidence. D’ailleurs, LABO signifie : Laboratoire d’Activation en Bande Organisée !

 Le Labo

 

Plus concrètement, que propose Le Labo ?

A.V. : Le Labo comprend quatre sociétés, chacune spécialisée dans un domaine d’activité :

 

  • REDBOX, en charge de la conception de sites et la création d’identités visuelles
  • MAYOKO, spécialisée en stratégie marketing et réseaux sociaux
  • MOOSMédia, un expert de la production vidéo
  • Carine SENFT, auparavant Partner en charge du département Consumer PR & Social Media chez Havas, chargée des relations presse et de la stratégie marketing

 

A côté des Membres fondateurs, nous avons intégré d’autres compétences comme des illustrateurs, photographes, développeurs en applications mobiles, experts en référencement. Ainsi nous possédons tous les métiers d’une agence de communication et pouvons proposer une offre globale à nos clients.

 

Quels avantages vous apportent cette structure ?

A.V. : C’est un vrai bénéfice pour tous ! Nos clients n’ont qu’un seul devis qui regroupe l’ensemble de la prestation. De plus, ils bénéficient de spécialistes dans différents domaines et simultanément, d'un travail coordonné entre les intervenants, facilité par le fait que nous sommes rassemblés dans les mêmes locaux. Pour notre client, l’avantage clé est d’avoir un interlocuteur qui possède la structure d’une agence et la flexibilité d’indépendants… Et pour nous, c’est l’opportunité de répondre à des appels d’offre plus importants et d’envergure nationale.

 

Quelle est la valeur ajoutée du Labo ?

A.V. : Aujourd’hui  “Le Labo“  est une agence bien placée au niveau digital, reconnue pour la qualité de son travail, généreuse dans le temps imparti à ses projets. Notre état d’esprit est de travailler dans une belle entente, un terrain propice pour stimuler la créativité de tous. Le client est au cœur de notre organisation. Et notre éthique partagée par tous les membres du Labo est de dire non à un job si nous estimons ne pas pouvoir le mener à terme sans risque… ou s’il n’existe pas cette confiance dont je parlais ci-dessus !

 

Que représente pour vous les Trophées de la com’ du Sud-Ouest ?

A.V. : C’est une vraie reconnaissance de la pertinence de notre vision. Nous avons été sélectionnés parmi les 4 finalistes, dont de belles agences de communication nationales. Le projet présenté concernait la Maison Francis Miot, Maître artisan confiturier, qui nous a contacté pour développer la notoriété de sa marque au pays Basque.

Pour répondre à sa demande, nous avons imaginé un événement festif et gourmand, “Une rentrée bien tartinée“ dédié aux enfant et parents pour leur apporter un peu de douceur à ce moment fatidique ! Plus de 600 personnes ont participé alors que nous n’en attendions que 200 !

 

trophées de la com' du sud ouest

 

Qu’est-ce qui a séduit le jury dans votre projet ?

A.V. : Notre projet partait d’une réflexion globale autour de la marque. L’événement représentait un premier pas pour rassembler des familles autour du maître artisan confiturier, le début d’une histoire, pour faire connaître et apprécier la marque. Après une journée passée à faire des activités autour de la confiture - cours de confiture, ateliers culinaires, concours de galipette chronométré… - les enfants, comme les parents ont développé une certaine sympathie pour les confitures de Francis Miot. Mais l’histoire continuait avec un petit cadeau à venir retirer dans la boutique de Saint Jean de Luz, le pot de confiture réalisé avec le nom de l’enfant, un moyen simple de fidéliser et de créer une première liste de personnes gourmandes de confiture !

En définitive, la marque Francis Miot a vu son trafic augmenter dans son magasin et son chiffre d’affaires se développer. Cela faisait partie des objectifs recherchés de même que d’augmenter le capital sympathie de la marque et sa notoriété, en particulier auprès des médias et d’autres marques. La journée événement était d’ailleurs ouverte à des marques locales reconnues  ou autres activités autour de l’univers de l’enfant. Un moyen de faire du co-branding et d’attirer plus de participants !

 

trophées de la com' du sud ouest

 

 

Quels sont les futurs projets du Labo ?

A.V. : Aujourd’hui, même si chaque structure continue de travailler séparément sur ses dossiers, l’idée est de répondre à des appels d’offre qui nous rassemblent autour de beaux défis ! C’est ainsi que nous avons gagné un nouveau projet sur Nice, d’envergure nationale, pour la marque FITADIUM.

Construire un collectif demande de la patience et un ajustement permanent, en interne comme en externe. C’est aussi partager des valeurs communes qui nous soudent. Au sein du Labo, nous réalisons tous des conférences ou des formations. C’est un des éléments qui nous a rapproché, cette envie de transmettre, de partager nos savoirs au cours de conférences. Nos métiers évoluent sans cesse, la veille comme la transmission sont deux facettes indispensables à notre évolution.  

  

En savoir plus