Axe Sud - Ecole supérieur d'arts Graphiques et de Communication visuelle à Marseille et Toulouse

Actualités

Projets d'étudiants 2012/2013

Le MID fonctionne comme un véritable laboratoire de recherche où chacun détermine son projet suivant ses affinités, avec l’encadrement étroit d’une équipe pédagogique passionnée. Les semaines se partagent entre les ateliers suivis, libres et les cours de perfectionnement. Voici les différents terrains d’investigation :

Vivien Gorse (diplômé Axe Sud Toulouse 2012)

Recherche sur les possibilités de mutation d'une structure modulaire typographique


Théo Guillard (diplômé Axe Sud Toulouse 2011, atelier de typographie La Cambre Bruxelles 2011/2012)

Excuse à produire

Travail sur le processus de création de l’écriture.

 

Emilie Jimenez (diplômée Axe Sud Marseille 2012)

Umbra, projet lumineux

Travail d'expérimentations graphiques et typographiques sur les effets et répercussions de la lumière sur la matière et le sujet. 

 

Flore Mazzonetto (diplômée Axe Sud Toulouse 2012)

Le défaut dans la typographie 

A partir d’expérimentations et de sélections autour de l’accident et de l'aspérité, création d’une police de caractère multi-couches permettant l'utilisation du défaut au sein d'une police de titrage.

 

Maxime Vanbrugghe (diplômé Axe Sud Toulouse 2012)

Ré-interpréter et actualiser une cursive gothique

Comment insuffler à une écriture historique cursive des attributs contemporains, tout en préservant le geste sensible, afin de créer une police de caractères de titrage vivante et dynamique.

 

 

TROIS QUESTIONS A EMILIE JIMENEZ

 

Qu’est-ce qui t’a motivé à entrer en Master Typo ?

 En tant que diplômée en arts graphiques, le moteur est la curiosité de "pousser plus loin" dans ce domaine, découvrir la calligraphie et d'autres matières complétant ma formation. Déjà très attirée par le livre ou tout autre objet fini, le MID représente pour moi la suite logique de mes études.

 

Comment fonctionne le travail en atelier ?

Le "coté atelier" c'est juste génial ! Je découvre une autre dimension de l'école, ambiance de travail oblige, mais dans la bonne humeur. La proximité avec les professeurs fait que l'on apprend beaucoup, et beaucoup plus vite. 

 

Qu’envisages-tu par la suite ?

Je ne sais pas exactement vers quoi je me dirige dans la finalité, mais j'envisage des stages à l'étranger, notamment en Suisse ou en Belgique, 

pour tenter d'en savoir encore plus dans le domaine de la typographie.