Axe Sud - Ecole supérieur d'arts Graphiques et de Communication visuelle à Marseille et Toulouse

Actualités

"Votre VA reste votre créativité !"

Diplômée d’Axe Sud Marseille, Anne Paule Tomasi a exercé comme graphiste free lance avant de créer son studio de création graphique, l’Agence Hulkette. Passionnée de design, de dessin et de sports époustouflants comme le Kitesurf, elle nous livre sans peur et sans tabou, toutes les clés pour faire un bon devis en 6 commandements !

Comme dans tous les métiers de communication, la réalisation d’un devis demande le respect de quelques règles pour travailler en toute sérénité avec ses clients. Les 6 commandements suivants sont valables en toute circonstance. 

 

Bien définir la demande du client

Avant tout réalisation d’un devis, il s’agit de bien comprendre la demande du client : plaquette, design d’un site, affiche, identité visuelle… Une première réunion généralement s’impose pour définir avec lui les différents travaux qu’il souhaite réaliser et avoir quelques idées… sur le caractère du client, sur le budget possible, etc. Cette phase sert à identifier la viabilité du client et de son projet !

 

Répondre rapidement... en y mettant les formes

La demande du client peut être de plusieurs types :

 

  • un travail précis et cadré comme la réalisation d’une affiche. Dans ce cas, faire un devis incluant trois parties : création, réalisation et validation. Estimez le travail en nombre de jours et indiquez votre forfait quotidien en EHT.
  • un travail plus complexe comme la réalisation d’une identité visuelle. Dans ce cas, réalisez un devis plus complet expliquant votre méthode de travail et les différentes phases de travail : conception, production, validation, coordination, suivi... Soyez toujours très précis sur les livrables attendus par le client. Estimez le temps de travail en nombre de jours.

 

 

Si vous rencontrez des difficultés à estimer précisément le nombre de jours de travail par phase, donnez un nombre de jours approximatifs en indiquant que le budget final sera revu en fonction du réel. Soyez très clair et très explicite… ce point est primordial pour établir des relations franches et claires. Dans un tel cas, faites un suivi de projet détaillé par phases et par heures travaillées.

 

Dans tous les cas, donnez des LIMITES !

Les validations peuvent se multiplier. Le client peut demander des modifications encore et encore... Il est impératif de préciser qu’après la 3e validation, les modifications seront payantes. Cela évite les dérapages qui à la longue deviennent fastidieux et usants. Et n'oubliez pas de préciser que le devis est valable pour une durée limitée (en général de 1 à 3 mois).

 

Restez ferme sur vos tarifs. Toujours et par tous les temps !

A Marseille, 250 EHT la journée, à Paris 450 EHT… C’est le tarif minimum d’un jeune diplômé. Evidemment, jeunes graphistes, avons tous très envie de travailler. Mais il ne faut pas travailler à blanc et surtout pas payer pour travailler. Les situations sont souvent complexes et casser les prix uniquement pour obtenir le projet finit par nuire à tous... 

 

Le contenu, ce n’est pas votre affaire !

Soyez très clair encore une fois : le contenu vous est livré par le client et vous le mettez en page tel quel. Les fautes d’orthographe, les erreurs de date, de lieux… c’est son affaire.

Dites-lui de bien relire lors des phases de validation. De tout relire ! Titres, dates, noms...

Vous pouvez proposer une vérification/relecture payante. Proposez un tarif pour ce genre de travaux horaire ou journalier en fonction du volume de relecture.

 

N’oubliez pas les conditions générales

Paiement, pénalités de retard, acompte à la commande, droits de propriété, droits de cession… Mieux vaut établir vos conditions générales une bonne fois pour toutes en passant par un expert du domaine. C’est une garantie autant pour vous que pour le client. Il saura à qui il a affaire ! 

Un devis reste la première pierre de la relation entre vous et le client. C’est un excellent moyen pour tester votre capacité à travailler pour lui en toute sécurité. C’est un moment capital. Prenez le temps de bien le faire !

Et n’oubliez pas : ce n’est pas parce que vous faites votre métier avec passion, que vous devez dévaloriser votre travail. Au contraire, la créativité reste votre valeur ajoutée. Et tout devis doit la mettre en avant !

 

Lire aussi

Parcours d'un super héros